En hommage à l’œuvre d’Ahmadou Kourouma, une maison porte son nom a été inaugurée le 20 novembre 2010 à Lyon. Située dans le Jardin des Chartreux dans le 1er arrondissement, la Maison Ahmadou Kourouma accueille des associations.

La Maison Ahmadou Kourouma est située dans le Jardin des Chartreux 36 Cours Général Giraud Lyon 1er

« Samedi, la maison située dans le Jardin des Chartreux, à hauteur du 36, cours Général-Giraud, sera rebaptisée « Maison Ahmadou Kourouma » en hommage à l’écrivain ivoirien, décédé en 2003 et lyonnais d’adoption depuis son exil consécutif à l’arrivée au pouvoir du président Laurent Gbagbo. « L’inauguration coïncidera avec le cinquantième anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire mais aussi de la biographie et la réédition des œuvres de cet auteur engagé, plusieurs fois récompensé pour son livre « Allah n’est pas obligé » dans lequel il raconte la vie d’un enfant soldat au Libéria », informe le maire d’arrondissement, Nathalie Perrin, au sujet d’un homme qui a toujours dénoncé « l’Afrique des dictateurs, des prédateurs et des massacres ». » Exxtrait du Journal Le Progrès

A propos d’Ahmadou KOUROUMA
Ahmadou Kourouma est d’origine malinké, une ethnie présente dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Son nom signifie « guerrier » en langue malinké. Son père est un marchand de noix de kola. Il vit une partie de son enfance à Togobala en Guinée. Ce lieu a constitué un des cadres de Les soleils des indépendances, sa première œuvre. Sous la responsabilité de son oncle Fondio. (Source : Wikipedia)

Partagez cet article