[ECONOMIE] Financements : le rôle stratégique des transferts d’argent de la diaspora africaine (La Tribune)

[ECONOMIE] Financements : le rôle stratégique des transferts d’argent de la diaspora africaine (La Tribune)

Après un léger recul global en 2020 en raison de la Covid-19, les transferts d’argent de la diaspora africaine devraient rapidement renouer avec leur tendance haussière grâce au digital, selon Africa Rapidtransfer SA -l’aile du groupe Ecobank dédiée à cette activité- qui voit en cela une opportunité de financement sûre pour la relance économique.

Les besoins annuels de financement de l’Afrique sont estimés à environ 618 milliards de dollars. Et il en faudra bien plus pour relancer efficacement les économies du continent, au moment où les gouvernements lancent, affinent ou définissent leurs stratégies. Outre les banques, les marchés des capitaux et toutes les autres sources de financements conventionnels, les transferts de fonds de la diaspora ont le potentiel de devenir une source de financement considérable, au regard de leur évolution dans le temps.

« Les envois de fonds vers l’Afrique subsaharienne représentent 48 milliards de dollars en 2019. Ils sont en forte croissance et dépassent désormais les niveaux de l’aide publique au développement et des IDE à destination de l’Afrique subsaharienne. On a observé un changement de comportement avec une volonté de cette diaspora d’accompagner le développement économique du continent africain. Ainsi, on est passé de transferts d’argent sociaux destinés à subvenir aux besoins des proches ou les accompagner en matière de santé par exemple, à des transferts destinés à des initiatives associatives dans des projets beaucoup plus importants (réhabilitation d’écoles, etc) », a expliqué Guillaume Pambrun, directeur général d’Africa Rapidtransfer SA, lors son intervention sur la table-ronde « Comment la Covid-19 change-t-elle le visage des financements sur le continent ? » organisée le 1er décembre dernier dans le cadre du deuxième forum digital de La Tribune Afrique.

Lire l’article en en entier dans La Tribune Afrique

Partagez cet article

La Rédaction

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.