[ARCHIVES] « La CIRAL : L’histoire d’un pari audacieux » Kpakpato n°14 du 12 février 1994

[ARCHIVES] « La CIRAL : L’histoire d’un pari audacieux » Kpakpato n°14 du 12 février 1994

A la une
« La CIRAL : L’histoire d’un pari audacieux » par Antoine Bamba
« Les oiseaux se cachent pour mourir, dit-on. Ils le font d’autant plus qu’ils ont quelque chose à se reprocher. C’est ce comportement que l’AIL a imité pour disparaître. Elle est morte lentement, à petit feu, dans un silence de cimetière. Elle a été réduite en cendre par le bûcher de la détermination et de la révolte soudaine. A l’inverse du phénix de la mythologie, elle ne renaîtra jamais de ses cendres« .

Editorial par Antoine Bamba
« Que n’a-t-on pas entendu dire sur le miroir aux alouettes que représentait la création ou du moins, la survie d’une grande association à Lyon ?« 

« Le CAARRA, les jalons d’une première union » par Kifran Moia
« Le CAARRA, Collectif des Associations Africaines de la Région Rhône Alpes, a tenu son congrès inaugural le 15 janvier 1994 au Centre Culturel de Villeurbanne« .

« Le Franc CFA est tombé » par Offosè C. Amany
« Avant le 11 janvier 1994, 1 Franc Français (FF) valait 50 F CFA, aujourd’hui, à 1 FF correspond 100 F CFA. Les quatorze pays africains et de l’Océan indien de la zone franc ont donc subi cette dévaluation de plein fouet. A ce sujet, un débat a été organisé par Sun FM, il était animé par Serge Gballou et Gilles Potolot, y participaient Antoine Séry, Jean-Baptiste Ouago, Francis Oyegbola et la rédaction de Kpakpato« 

Lire le journal en entier

La Côte d’Ivoire à Lyon #cotedivoirelyon
sur ekodafrik.net
sur facebook
sur twitter
sur instagram
sur linkedin

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :