[THEATRE] « La Cargaison » du Guinéen Souleymane Bah au Théâtre du Point du Jour Lyon du 22 au 24 novembre 2022

[THEATRE] « La Cargaison » du Guinéen Souleymane Bah au Théâtre du Point du Jour Lyon du 22 au 24 novembre 2022

Un soulèvement. Des manifestants tombent sous des balles : onze. Leurs corps inertes sont trimballés d’un lieu à l’autre. Les corbillards eux-mêmes sont « lessivés de la vie de ces morts, de ces maudits colis, cette merdeuse cargaison » attendant qu’on daigne les ensevelir, tiraillés entre l’opposition qui réclame de grandioses funérailles et l’État qui refuse un quelconque cortège funèbre avant leur sépulture.
Dans le sillage d’Antigone, une équipe artistique originaire de la Guinée, de la France, du Sénégal, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Bénin rend hommage et justice aux victimes des évènements qui ont ébranlé Conakry en 2019. Accueilli par L’atelier des artistes en exil et salué par le prix RFI, l’auteur, metteur en scène et journaliste Souleymane Bah signe une satire brûlante, alliant humour noir et poésie : « Dans ce pays, quand les médias ouvrent leur gueule, on y fourre quelques billets. Pour la leur fermer. Une bouche qui mange ne parle pas. Ils savent tous que c’est impoli de parler en mangeant. »
« Et ça tire, Ça tire, S’étire, Pâle en rafale, Râle en rafale, S’empale sur balle, S’emballe s’affole s’affale, Et c’est fatal ça meurt, Ça meurt, Ça meurt. » Extrait Souleymane Bah

En savoir plus et réserver

Les 22, 23 et 24 novembre 2022 à 20h
Théâtre du Point du Jour
7 rue des Aqueducs Lyon 5e

Articles sur la Guinée à Lyon #guineelyon
sur ekodafrik.net
sur facebook
sur instagram
sur twitter
sur linkedin

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :