L’ONG islamique Jamra a porté plainte contre la série Infidèles, malgré sa popularité, auprès du Conseil national de régulation de l’audiovisuel. Le verdict est tombé mercredi 12 août : la série est maintenant classée moins de 16 ans, sa diffusion limitée après 22h30 et une partie des prochains épisodes doivent être revus.

La série Infidèles est au cœur d’une polémique. Il y est question d’infidélité dans le couple, comme dans la religion et dans la famille. Mais la série Infidèles n’est pas au goût de Mame Moctar Gueye, vice-président de l’ONG islamique Jamra.

Il a saisi le Conseil national de régulation de l’audiovisuel : « Cette série, avec des scènes choquantes, fait la promotion de la fornication et de l’adultère et dit qu’avoir un mari et des amants, ce n’est pas grave. Le gendarme de l’audiovisuel a confirmé que c’était de la pornographie verbale, du langage obscène et que les enfants n’avaient aucune protection ».

Lire l’article en entier sur rfi.fr

Voir aussi l’article de Jeune Afrique : « « Obscène » et « indécente » : « Infidèles », la série sénégalaise qui fait polémique »

Partagez cet article