[SANTE] Colle pour faux ongles : gare au risque de brulures

[SANTE] Colle pour faux ongles : gare au risque de brulures

#fauxongle #colle #brulure #covid19 # cyanoacrylates #destinationsante La Covid-19 et l’engouement actuel pour la pose de faux ongles ont favorisé l’utilisation de colles cyanoacrylates à domicile. Un acte à réaliser avec prudence car si les contacts cutanés directs avec cette colle sont généralement sans gravité, sa projection au travers d’un vêtement peut provoquer des brûlures graves.

En novembre 2020, les centres antipoison ont signalé deux cas graves de brûlure chez de jeunes enfants : une petite fille de de 20 mois brûlée sur son poignet gauche à travers son t-shirt en coton et ayant nécessité une greffe de peau, et une petite fille de 2 ans brûlée au niveau de la main et de l’avant-bras.

En cause ? Les colles cyanoacrylates pour faux ongles. Si ces dernières ne présentent aucun risque en cas de contact cutané direct, en revanche, le contact de cette colle avec du tissu, surtout en coton ou en laine, provoque une réaction chimique entraînant un dégagement instantané de chaleur très forte.

« Ces colles pour faux ongles sont vendues librement dans le commerce et sur internet », explique l’Agence nationale de Sécurité sanitaire (Anses). « Mais les mentions de risque de brûlures, directes ou indirectes à travers un vêtement, sont souvent peu claires voire inexistantes. »

Pour éviter ce risque de brûlures, tenez toujours ces produits hors de portée des enfants. Et en cas de projection de colle sur un vêtement, appliquez immédiatement de l’eau froide savonneuse sur la zone de projection de la colle pour limiter la surface et la profondeur de la brûlure et consulter un médecin.

  • Source : Anses
  • Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Source : Destination Santé

Partagez cet article

La Rédaction

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.