Robert MENARD Président de Reporters Sans Frontière enfonce COMPAORE

Le président de Reporters Sans Frontières est sidéré, acerbe et crie son amertume aux autorités burkinabées qu’il accuse d’être responsable de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo :  » Ce n’est pas possible d’accepter cette injustice. Nous veillons à ce que Blaise Compaoré n’emporte pas cette vérité au paradis ».

La justice burkinabée, en effet, vient de prononcer un non lieu dans l’affaire Zongo, du nom du journaliste Norbert Zongo retrouvé mort calciné dans son 4×4, le dimanche 13 décembre 1998, avec son frère, son chauffeur et un de ses collaborateurs.

Depuis, R. Ménard s’est engagé au nom du droit d’informer, son credo, à rétablir la vérité. Pour rappel, le président Compaoré est arrivé au pouvoir après avoir assassiné Thomas Sankara et tous ses concurrents et amis gênants

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :