[COTE D’IVOIRE] Clément Kipré conteste la présidence de Guy Dagbo à la tête de l’AJILRA

[COTE D’IVOIRE] Clément Kipré conteste la présidence de Guy Dagbo à la tête de l’AJILRA

Suite à notre article [COTE D’IVOIRE] Guy Dagbo nouveau Président de l’AJILRA (Association de la Jeunesse Ivoirienne de Lyon et de Rhône Alpes), nous avons reçu un mail de la part de Clément Kipré. Nous vous le livrons tel quel.

« Nous vous informons qu’une Assemblée Générale de mise en place d’un comité ad’hoc n’a jamais eu lieu à Lyon. Nous prenons en témoin tous les membres de l’AJILRA et de la communauté ivoirienne de Lyon. Par ailleurs, Monsieur DAGBO Guy et ses amis ont monté des documents sans l’avis du Président de l’AJILRA et de la communauté ivoirienne de Lyon. Nous avons saisi les autorités administratives et vous informerons très bientôt de la suite de cette affaire. Pour l’heure, nous informons que Clément KIPRE reste le Président de l’AJILRA.
Cordialement,
Clément KIPRE,
Président de l’AJILRA. »

Affaire à suivre…

Partagez cet article

La Rédaction

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

2 commentaires sur “[COTE D’IVOIRE] Clément Kipré conteste la présidence de Guy Dagbo à la tête de l’AJILRA

  1. Chers Compatriotes et Lecteurs d’Ekodafrik,

    Après lecture des deux articles émanants de nos jeunes frères qui se discutent la gestion de l’ Association à laquelle nous avons commencé à nous habituer compte tenu de sa participation effective aux activités organisées tant à Lyon que dans les villes de la région par l’agonisante CIRAL et les autres entités œuvrant dans les domaines similaires, un constat qui n’est que personnel est fait.
    Ce constat s’articule autour de 3 points que je laisse à l’appréciation de chacun d’entre nous afin que ensemble, nous acceptons de dépassionner nos ardeurs quand nous acceptons d’être membre d’une association.

    – Impossibilité de diriger une association ivoirienne sans clivage de tous genres dans notre région sur le long terme comme on en trouve chez nos voisins.

    – Absence totale de confiance aux gestionnaires de ces structures élus ou désignés, fait qui devrait être résolu par l’élection d’un commissaire aux comptes par l’Assemblée Générale

    – L’ignorance absolue des fondamentaux d’une association à laquelle on adhère en tant que membre.

    Les deux articles que j’ai eu le plaisir de lire m’emmènent à me poser les questions :

    Est-il certain que l’Association dirigée par Monsieur KIPRE n’existe plus ?
    Celle au devant de laquelle se trouve Monsieur DAGBO n’est – elle pas une nouvelle association déclarée comme le prévoient les institutions ?

    Chers Compatriotes et Lecteurs d’Ekodafrik,

    Après lecture des deux articles émanants de nos jeunes frères qui se discutent la gestion de l’ Association à laquelle nous avons commencé à nous habituer compte tenu de sa participation effective aux activités organisées tant à Lyon que dans les villes de la région par l’agonisante CIRAL et les autres entités œuvrant dans les domaines similaires, un constat qui n’est que personnel est fait.
    Ce constat s’articule autour de 3 points que je laisse à l’appréciation de chacun d’entre nous afin que ensemble, nous acceptons de dépassionner nos ardeurs quand nous acceptons d’être membre d’une association.

    – Impossibilité de diriger une association ivoirienne sans clivage de tous genres dans notre région sur le long terme comme on en trouve chez nos voisins.
    – Absence totale de confiance aux gestionnaires de ces structures élus ou désignés, fait qui devrait être résolu par l’élection d’un commissaire aux comptes par l’Assemblée Générale

    – L’ignorance absolue des fondamentaux d’une association à laquelle on adhère en tant que membre.

    Les deux articles que j’ai eu le plaisir de lire m’emmènent à me poser les questions :

    Est-il certain que l’Association dirigée par Monsieur KIPRE n’existe plus ?
    Celle au devant de laquelle se trouve Monsieur DAGBO n’est – elle pas une nouvelle association déclarée comme

  2. cher compatriotes,
    Nous avions expressément été silencieux en communiquant peu sur cette crise qui minait notre association L’IJILRA.
    Aujourd’hui, où nous écrivons cet article, nous pouvons vous rassurer que cette histoire est loin devant nous et que très bientôt une assemblée générale sera organisée à l’effet de vous donner toutes les informations qui ont motivé la destitution de l’ancien président et de son exclusion de l’association.
    Pour, vous rassurer, nous tenons à vous réaffirmer qu’il n’existe pas 2 AJILRA mais un seul, celui dirigé par Guy Dagbo
    Aussi, comme veut le faire croire l’ex président, il y a belle et bien eu une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue dans le respect total des textes qui régissent notre association, aussi ce sont bien les membres du bureau exécutif qui sont aussi tous adhérant et membres l’ag qui prennent part aux votes lors des assemblée générales et assemblées générale extraordinaire.
    Le président a été révoqué et exclu alors de l’association lors d’une assemblée générale extraordinaire, comme le stipule l’article 31 sur l’assemblée extraordinaire qui dit ceci: et je cite » les sessions de l’assemblée générale extraordinaire sont convoquées et présidées par le bureau exécutif sur un ordre du jour bien précis. le bureau de séance de AGO est composée comme suit:
    1 président de séance
    1 un vice président
    1 secrétaire de séance
    1 rapporteur » fin de citation
    Ici, on n’a jamais dit que c’est le président qui convoque une AGO
    article 32: la présence 2/3 des membres l’ag est nécessaire pour la validité des délibération. Si le quorum n’est pas atteint lors de la 1er convocation, l’AGO sera de nouveau convoqué à 2 semaine d’intervalle ave le même ordre du jour; lors de la 2ème réunion, elle peut valablement délibérer quel que soit le nombre des membres présent.
    Voilà ce que dit les article 31 et 32 des statuts
    Lors de l’ago de 21 Mai, tous ces éléments étaient réunis pour que les décisions qui ont prises soient valable
    De toutes les façons, toute la communauté ivoirienne et autres seront invitées lors de l’AG et toutes les informations sur la vie de notre association seront donnée et vous verrez qui était KIpré clément et quels sont les actes qu’il a posé engageant notre association.
    merci de resté à l’écoute

    Le secrétaire général Anicet Blédou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.