[SANTE] Dépendance à l’alcool : 5 signes qui doivent alerter (Destination Santé)

[SANTE] Dépendance à l’alcool : 5 signes qui doivent alerter (Destination Santé)

L’alcoolodépendance – souvent appelée alcoolisme – est un processus sournois qui met du temps à se mettre en place. Mais une fois installé, difficile de s’en détacher et même, souvent, de l’admettre. Pourtant les risques pour la santé sont bien réels. Quelles sont les premières manifestations de cette addiction ?

Existe-t-il des manifestations de l’alcoolisme ? Dans son autobiographie « Tout te dire », la chanteuse et comédienne Camille Lellouche évoque le lent processus qui l’a conduite à la dépendance à l’alcool. Elle parle même d’un « alcoolisme sans symptômes ».

En effet, si de nombreux signes sont reconnaissables (comme le fait d’être souvent ivre…), d’autres peuvent être plus difficiles à identifier.

De l’envie au besoin…

En réalité, les raisons de la dépendance à l’alcool sont multiples. Elles peuvent être génétiques, liées à un traumatisme ou bien encore comportementales : on boit pour faire la fête, on prend l’habitude des apéritifs entre collègues après le travail…

Et c’est précisément à ce moment qu’intervient toute la fourberie de l’alcool. Dans un premier temps, les effets euphorisants et relaxants de l’alcool sont agréables. La personne qui boit finit par les rechercher sans nécessairement en avoir conscience. Puis l’alcool prend le dessus. Il aide à relâcher la pression après la journée de travail, à oublier le stress… et devient ainsi « LA » solution.

Dès lors, la personne s’habitue et développe une tolérance. Autrement dit, les quantités ingurgitées doivent être plus importantes afin de continuer à ressentir les mêmes effets. Puis arrive le moment où l’on boit par nécessité, pour éviter le manque…

Des signes évocateurs ?

La dépendance est  sournoise et peut mettre des années à s’installer, en passant quasi inaperçue. Pour autant, certains comportements peuvent désigner une consommation d’alcool problématique :

1.Vous consommez de plus en plus souvent…

Si boire après chaque journée de travail est devenu une habitude ou bien si vous ne pouvez pas envisager de voir des amis ou de participer à une soirée sans consommer de l’alcool, peut-être êtes-vous exposé à un risque de dépendance. Boire de plus en plus tôt dans la journée peut aussi être un signe.

2.et de plus grandes quantités

On le sait, aucun niveau d’alcool n’est sans danger. Pour autant, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a fixé un seuil de 3 verres par jour pour les hommes et 2 pour les femmes (avec un jour de la semaine sans en consommer). Si vous avez pris l’habitude de dépasser cet indicateur, là encore, le risque d’addiction est réel.

Lire l’article en entier dans Destination Santé
https://destinationsante.com/dependance-a-lalcool-5-signes-qui-doivent-alerter.html

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.