[MEMOIRE] 4 mars 1989, ce jour là Le boxeur ivoirien David THIO décédait sur le ring à Lyon Gerland

[MEMOIRE] 4 mars 1989, ce jour là Le boxeur ivoirien David THIO décédait sur le ring à Lyon Gerland

#boxe #deces #davidthio #cotedivoirelyon #lyon #gerland Ce samedi 4 mars 1989, au palais des sports de Gerland à Lyon, le dernier uppercut, de Terence Alli plonge David Thio dans un coma dont il ne se réveillera jamais. Le 14 mars 1989, à 22 ans David THIO décède. David Thio, marié originaire de Katiola et père d’une fille fut découvert en 1984 en Côte d’Ivoire . David Thio était passé professionnel en 1986 après seulement cinq combats amateurs tous victorieux et était invaincu après 17 combats professionnels.Barré sur le plan français et européen en raison de sa nationalité ivoirienne, David Thio, qui aspirait au titre mondial des Légers, a dû se résoudre à affronter pour son 18eme combat le boxeur américain, Terence Alli au palmarès beaucoup plus fourni que ses précédents adversaires.Devant les zooms des photographes qui «immortaliseront» l’image de ce jeune boxeur inconscient, l’arbitre, un rien affolé, comprend qu’il a réagi trop tard. Plongé dans un coma profond, David Thio luttera contre la mort pendant dix jours. Celui qu’on voyait déjà comme le futur champion du monde s’éteint à l’aube de sa vie. A qui la faute?La mort de Thio a entraîné un vrai chamboulement dans le monde de la boxe française et internationale.Le jeune Ivoirien est le premier boxeur professionnel à trouver la mort sur un ring en France. Tous se sont jeté la pierre, l’arbitre qui n’a pas arrêté le combat malgré la flopée de coups, l’entraîneur qui n’a pas jeté l’éponge . A la suite de cette tragedie, plusieurs mesures ont été prises . La diminution de quinze à douze rounds au maximum pour la durée d’un combat; et également la possibilité pour les arbitres d’interrompre, ou d’«abréger» toute rencontre qui devient trop inégale. . Source Facebook

D’aurtes articles sur la Côte d’Ivoire à Lyon

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :