[MANIFESTATION] Lyon dit NON à l’esclavage en Libye ce samedi 25 novembre 2017

[MANIFESTATION] Lyon dit NON à l’esclavage en Libye ce samedi 25 novembre 2017

Le collectif Africa 50 condamne ces actes ignobles. Nous demandons à la communauté internationale se souvenir de la déclaration universelle des droits de l’homme et d’agir en conséquence réellement pour l’ensemble des pays ne l’a respectant pas comme l’Arabie Saoudite et le pays concernés par ce reportage. Puis, l’ l’Union Européenne ne doit pas se dédouaner de cet évènement en raison du durcissement de sa politique d’accueil des immigrés. De plus, nous interpellons l’Union Africaine et les chefs d’Etat africains à réagir face à ces images révoltantes et humiliantes en sanctionnant la Libye, la Mauritanie et aussi à revoir vos politiques nationales, car ces jeunes ne quittent pas leurs pays par plaisirs.

Rassemblement :
samedi 25 novembre de 14h à 16h
Place des Terreaux Lyon
sur facebook : https://www.facebook.com/events/1954495741474043/

Partagez cet article

La Rédaction

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

4 commentaires sur “[MANIFESTATION] Lyon dit NON à l’esclavage en Libye ce samedi 25 novembre 2017

  1. Les Négro-Africains fuient la misère. En Afrique Noire Francophone.Elle provient
    des dictateurs francophiles que la France maintient sur place,et ment tous les jours
    au sujet d’une drôle de coppération vec le Négro-fricains, où ceux qui doivent arriver
    au pouvoir doivent d »abord être des valets d’un système en faillite, et qui prétend « aider »
    les pays qui ne demanderaient qu’une seule chose à la France: qu’elle s’aide elle-même.
    Qu’elle cesse d’inonder le marché français lui-même de la fausse monnaie, et les pays
    séquestrés des faux CFA… Aujourd’hui,le coût de la vie est plus cher au Cameroun ou
    en Côte D’Ivoire,le Gabon, qu’en Allemagne ou au Pays-Bas
    Dans ces pays séquestrés,le même taux de prélèvement appliqué au bénéfice des en-
    treprises qui se créeraient, 70% comme en France, s’applique insinueusement. Malgré
    tout ceci,les gens osent quand même s’étonner quand les Négro-Africains bloqués
    partout s’enfuient, même s’il faut s’exposer à une autre forme d’esclavage qui, en réa-
    lité, ne change que très peu de chose par rapport à la situation du Négro-Africain faite
    en permanence de l’esclavagisme.

  2. Aussi grave que cette situation en Libye, que nous « découvrons » par un média américain….c’est probablement pas un cas unique et par exemple : Les organisations qui travaillent dans ces Zones de non droit (nombreuses), dans lesquelles elles agissent et disent la réalité aux Etats et Grands Organismes….

    Mais ne dénoncent pas publiquement afin d’éviter que des mesures de violences supplémentaires sont infligées en représailles aux victimes.

    L’immense richesse de certains a pour corollaire l’ accroissement de la grande pauvreté , et aussi des situations « comme en Libye »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.