Le dernier recensement brésilien montre que les non-Blancs l’emporteront en nombre cette année. Cela signifie qu’il y a plus de personnes de descendance africaine au Brésil que dans n’importe quel pays hors d’Afrique.

Mais seulement 6 % des Brésiliens se considèrent comme noirs – la majorité écrasante se classifie comme metisse.
Beaucoup d’universités brésiliennes ont adopté des politiques de discrimination positive ou de quotas, ce qui divise l’opinion publique et provoque d’interminables batailles juridiques et politiques :
http://www.bbc.co.uk/

Partagez cet article