FORTE MOBILISATION des Africains de Lyon pour rendre hommage aux 350 combattants africains enterrés au cimetière militaire de la Doua à Villeurbanne (69). Malgré une pluie incessante, ils sont sortis nombreux ce samedi 30 octobre. Rendez-vous est donc pris pour le jeudi 11 novembre au Tata de Chasselay.

Cette commémoration était organisée en partenariat avec la commune de Villeurbanne avec la soutien du Collectif Africa’ 50. Le Cimetière de la Doua (à Villeurbanne) honore ainsi la mémoire des combattants français, ressortissants des anciens territoires coloniaux et protectorats et alliés tombés lors des guerres de 1914-1918 et 1939-1945. Dans ce cimetière, sont ensevelis les militaires de toutes nationalités, en particulier des centaines de combattants africains. Une liste de 350 noms de soldats africains a été établie par l’association des Amis de Présence Africaine de Lyon. Elle a été ensuite corrigée grâce aux documents du Ministère de la Défense et remis aux services de la Commune de Villeurbanne. Le Comité de Pilotage du Tata Africain, avec le soutien de la Commune de Villeurbanne, de Africa’50 et de toutes les associations volontaires d’africains et amis de l’Afrique souhaitent, à partir de 2010, honorer annuellement à la Doua la mémoire de ces combattants africains.

Voir les photos : https://picasaweb.google.com/114499137303778369283/HommageAux350CombattantsAfricainsEnterresALaDoua