Une souche de bacille d’Yersinia pestis et des cas de peste ont été enregistrés dans la capitale, selon Céline Seignon-Kandissounon, ancien ministre de la santé du Bénin, représentante de l’OMS pour Madagascar. Le vecteur principal est le rat par l’intermédiaire de ses puces. Treize cas suspects de peste ont été identifiés dans la commune urbaine d’Antananarivo. Le nombre de personnes infectées ne cesse d’augmenter.

« Il y aujourd’hui 263 cas, et 71 décès », a indiqué la représentante de l’OMS. Un don d’un million de dollars de la BAD devrait aider à maîtriser cette épidémie.

L’article de l’Express de Madagascar http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/sante-la-peste-inquiete-la-communaute-internationale-26508

Partagez cet article