[PORTRAIT] Sira Sylla, Députée de la Seine-Maritime « Députée de terrain qui n’oublie pas d’où elle vient »

[PORTRAIT] Sira Sylla, Députée de la Seine-Maritime « Députée de terrain qui n’oublie pas d’où elle vient »

#SiraSylla #Députée #SeineMaritime #Diaspora

Nous dressons aujourd’hui le portrait de Sira Sylla. Elue en 2017, Sira est députée de la Seine-Maritime, elle est également membre de la commission des affaires étrangères ainsi que la responsable du groupe des relations avec l’Afrique du pôle international de la République en Marche. A l’Assemblée Nationale Sira travaille notamment sur la question africaine.

Sira Sylla est née à Rouen, d’une famille de 11 enfants et de parents n’ayant pas été à l’école. Elle poursuit des études de droit à Rouen et intègre l’école d’avocat de Lille avant de devenir avocate en droit des affaires puis plus spécialement sur la fiscalité, le droit du travail et le droit des sociétés.  Avoir obtenu son diplôme d’avocat représente une grande fierté pour Sira, ainsi elle prouve à toutes celles et tous ceux qui lui ont dit étant plus jeune qu’elle ne pourrait pas devenir avocate, qu’ils avaient terriblement tort.

La fonction de député selon Sira Sylla, c’est comme celle du délégué de classe, élue par ses camarades pour prendre les décisions importantes pour le collectif. Mais plus particulièrement la définition reste assez vaste, la constitution nous dit qu’un député vote les lois et contrôle l’action du gouvernement et des politiques publiques.
Sira se définit avant tout comme une députée de Terrain, elle cherche énormément à être au contact avec les gens (associations, diaspora africaines, commerçants, etc…) et à apprendre à les connaître dans leur quotidien pour permettre de faire remonter de la meilleure façon leurs problématiques, afin d’agir par la suite dans leurs intérêts.  Elle passe la plupart de son temps sur le terrain, pour elle c’est très important de fonctionner ainsi en tant que député de nos jours.

Durant cette crise de la covid-19, Sira Sylla a su se montrer à l’écoute de la population, de tous ceux qui ont été impactés par la situation, elle a pris en compte leur détresse et a fait remonter l’information jusqu’au gouvernement pour adapter au mieux les mesures. Avec l’abstention aux élections que l’on observe de plus en plus souvent, il est important de maintenir se contact avec la population et de chercher à motiver et convaincre les gens de continuer à voter et surtout de leur montrer que ce n’est pas en vain.  Sira cherche vraiment à démontrer le fait indiscutable que chaque concitoyen a sa part dans la République. Même si l’on observe beaucoup plus de diversité au sein de l’Assemblée Nationale, pour Sira, l’assemblée ne représente pas tout à fait la population et le moyen le plus direct pour un citoyen français de se sentir représenté au sein du gouvernement, c’est par le vote. Donc pour Sira Sylla, un député se doit de se monter présent au regard du peuple, savoir l’écouter et comprendre ses problèmes afin qu’il puisse se sentir représenté.

Il faut savoir que depuis son plus jeune âge, Sira est passionnée par la politique, elle est engagée au sein d’associations depuis l’âge de 13 ans. Emmanuel Macron est celui qui l’a motivée à s’engager pour la première fois au sein un parti Politique : La République En Marche. Sira accompagne le président dans sa campagne présidentielle en 2017 puis c’est par la suite, encouragé par le parti, que cette dernière décide de se présenter aux élections et c’est ainsi après sa victoire qu’elle devient député de la république en marche. Sira ne manque pas de souligner que même après 2022, à la fin de son mandat, elle restera investie pour Emmanuel Macron et continuera à le soutenir bien après. Emmanuel Macron demeure énormément inspirant pour Sira Sylla, et c’est une fierté pour elle d’être devenue députée de la République en Marche. En voyant le Président si engagé pour L’Afrique et les relations d’égal à égal entretenues avec le continent cela l’a motivée énormément à se rallier à la cause et elle ne regrette absolument pas son choix.

En tant que femme ambitieuse, au parcours remarquable et aussi d’origine africaine, Sira Sylla, au cours de sa vie professionnelle, a pu observer que le racisme en France est bel est bien présent. Il est arrivé que des propos racistes ont été prononcés à son égards, néanmoins, Sira pense avant tout que la couleur de peau ou encore les origines n’ont absolument rien à voir avec les compétences. On observe en effet que les citoyens français d’origines étrangères peuvent parfois être confrontés à des formes de racisme au sein de leur vie professionnelle par exemple. Mais à une telle position Sira Sylla souhaite montrer que nous sommes tous français et que même ceux d’origines africaines sont inéluctablement capables d’être avocat, chef d’entreprise, ou encore député etc…. Il est donc primordial selon Sira de déconstruire cette image.

Sira Sylla en devenant députée, a eu l’opportunité de faire changer les choses, la question est surtout comment est-ce qu’elle y est parvenue ? Sira nous répond que c’est en faisant changer les lois au quotidien : la diminution des coûts lors des transferts d’argent, la fin du franc CFA, la restitution des biens culturel par exemple et bien encore. Mais parfois changer les lois n’est pas suffisant, Sira parvient au quotidien à faire changer les choses en étant sur le terrain, en venant en aides au gens, en faisant du bénévolat auprès d’associations mais aussi en utilisant son statut de députée ainsi que ses contacts pour aider ceux qui en ont besoin. Par exemple avec la crise de la covid-19 et les nombreux problèmes d’approvisionnement en matériels sanitaires qui s’ensuivirent, Sira a fait de son possible pour ramener des masques et du gel hydroalcoolique là où on en avait besoin.

Pour conclure, il nous reste à souligner que les aspirations pour le futur de Sira Sylla se situent principalement autour du fait qu’elle souhaite continuer à se battre. Elle s’est battue pour devenir avocate et elle aspire à poursuivre son combat pour atteindre d’autres objectifs. Durant son mandat Sira a eu une réelle révélation, grâce à Emmanuel Macron dans son travail pour l’Afrique, elle désire rester engagée pour ce continent. Elle souhaite poursuivre son travail et faire en sorte que les peuples continuent à travailler ensemble pour le développement de l’Afrique mais également le développement de la France.

Sophie SONKO

0 commentaire sur “[PORTRAIT] Sira Sylla, Députée de la Seine-Maritime « Députée de terrain qui n’oublie pas d’où elle vient »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :