[POLITIQUE] « Luminis » un groupe suprématiste blanc à Lyon « on ne donne qu’aux Blancs », « Les noirs évidemment et les arabes, on ne leur donne pas. On ne va pas s’agenouiller pour leur donner un sandwich »

[POLITIQUE] « Luminis » un groupe suprématiste blanc à Lyon « on ne donne qu’aux Blancs », « Les noirs évidemment et les arabes, on ne leur donne pas. On ne va pas s’agenouiller pour leur donner un sandwich »

Cette nuit-là à Paris, une vingtaine de jeunes parcourent les rues les bras chargés de nourriture et de produits d’hygiène. C’est une maraude comme il en existe des dizaines chaque jour dans la capitale. À la seule différence que celle-ci est organisée par le mouvement Luminis, un groupuscule d’ultradroite fondé en 2020 et surveillé de près par les services de renseignement. Pour le nouveau numéro de Ligne rouge consacré à l’ultradroite française, une équipe de BFMTV s’est infiltrée au sein de groupuscules dont la plupart des membres sont jeunes, issus des beaux quartiers de Paris ou Versailles. Sous couvert de solidarité, la maraude est pour eux un moyen de mettre en application leur idéologie raciste.

« ON NE DONNE QU’AUX BLANCS »

Chaque semaine, ils se retrouvent pour venir en aide aux SDF, mais pas n’importe lesquels. Pour exclure les bénéficiaires de confession musulmane, ils distribuent uniquement des plats à base de porc. Filmé en caméra cachée, le petit groupe croise une femme à la rue mais ne s’arrête pas. « Non, c’est une gitane. Je préfère donner à tous mais sauf aux gitans. C’est les pires », explique un participant. « On ne donne qu’aux blancs », affirme sans détour Alix, une étudiante membre de Luminis.

Voir l’article en entier sur BFMTV

Extrait d’un e interview de PARISVOX

Luminis est une jeune communauté militante que nous avons lancé au mois de mai. Nous avons la volonté de rassembler des franciliens conscients des enjeux et périls de notre temps et ayant envie de s’impliquer au niveau local dans un esprit de communauté.

Notre but est tout d’abord à venir en aide aux européens démunis délaissés par l’état.

Nous organisons des maraudes chaque semaine et, nous aimerions par la suite étendre nos activités en aidant des familles à se reloger, à garder un toit, ou encore aider les nôtres à trouver un emploi. Face à l’individualisme et à la violence du système, nous nous devons de retrouver un esprit de village. Nous avons pour but aussi de retisser un lien avec notre peuple. De nombreux français sont contre l’immigration, souhaitent consommer local, et pourtant notre voix n’a jamais été si peu entendue.

POURRIEZ-VOUS DÉCRIRE VOTRE LOGO ?
Notre emblème est composé de trois éléments : le cierge, la lance et le rameau d’olivier. Commençons par le cierge, fragile flamme pouvant être soufflé par les vents, comme l’individu face au système actuel, mais dont la lumière illumine quiconque la suit afin de le guider dans l’obscurité.

La lance symbole du combat que nous avons à mener. Nous sommes le fer de lance du combat face au système, les défenseurs des causes justes et de notre peuple.

Le rameau d’olivier, est un symbole de paix, de victoire, d’immortalité et d’abondance. Il vient rappeler le but que nous cherchons à atteindre par nos actions quotidiennes, pour sauver notre peuple et notre patrie.

D’AUTRES GROUPES ONT UNE DÉMARCHE SIMILAIRE À LA VÔTRE EN FRANCE. ETES-VOUS EN CONTACT AVEC CERTAINS ?
Oui, nous sommes en contact avec d’autres groupes ayant une démarche similaire à la nôtre. Et nous soutenons tous les groupes et initiatives qui fleurissent ces derniers temps et encourageons vos lecteurs à rejoindre et soutenir de quelques manières que ce soit les groupes les plus proches de chez eux. Et si rien n’existe en vos contrés soyez audacieux et créez !

VOUS ENTENDEZ COMBATTRE LA MONDIALISATION, COMMENT PEUT-ON S’Y PRENDRE CONCRÈTEMENT À PARIS ?
Nous pourrions nous dire qu’au vu de la population parisienne immigrée ou bobo il n’y a rien à faire et pourtant il reste encore ces bistrots, ces cafés qui ont fait l’âme de Paris, ces rues qui ont vus tant d’événement marquant de notre histoire.

Nous pouvons combattre la mondialisation à Paris tout d’abord par notre mode de consommation en refusant de consommer dans certaines enseignes, certains commerces. L’argent est le nerf de la guerre alors ne le donnons pas à nos ennemis. A Paris nous avons la chance d’avoir des librairies, des restaurants et autres commerces tenus par des gens partageant nos idées, consommons chez eux et par cet acte nous faisons vivre les nôtres, faire vivre une famille partageant nos idées. Nous pérennisons nos idées et donc nous pouvons les partager à un plus grand monde, les faire rayonner.

COMMENT PEUT-ON VOUS AIDER OU VOUS REJOINDRE ?
Vous pouvez nous rejoindre en nous contactant sur les réseaux sociaux ou sur notre adresse mail luminis.paris@gmail.com

Pour les personnes ne pouvant militer et désireuses de nous aider, il existe plusieurs possibilités. Vous pouvez nous aider en nous donnant des vêtements que vous ne portez plus, du matériel pouvant servir pour nos maraudes, en faisant un don ou alors simplement en nous aidant avec vos divers talents.

NOUS VOUS LAISSONS CONCLURE LIBREMENT
Nous vous remercions de nous donner la parole et d’informer les français autrement.

Nous saluons tous les groupes ayant la même démarche que nous, ainsi que tous nos camarades qui œuvrent d’une manière ou d’une autre pour faire triompher le bien commun.

Comme disait Charles Péguy “ Demander la victoire sans avoir l’intention de se battre, je trouve cela mal élevé” alors luttons pour hisser le drapeau de la victoire !

La Rédaction

Depuis plus de 25 ans le site « ekodafrik.net » édite une information exclusive dédiée à l’OUVERTURE VERS LES CULTURES afro de Lyon et son agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.