Mauvaise nouvelle pour les amateurs de plats épicés, et notamment de piment rouge ! En effet, ce délicieux condiment diminue notre sensibilité aux autres saveurs. La coupable, c’est la capsaïcine, le composé chimique caractéristique du piment.

Ce dernier supprime le goût du sucré et de l’amer. Celui du salé et de l’acidité ne semblent pas affectés par son action. Lorsque la capsaïcine arrive sur les papilles gustatives, les récepteurs sensoriels du goût envoient au cerveau un message de douleur. Il en est de même pour les boissons gazeuses. Alors si vous voulez garder un minimum de goût, limitez votre consommation de piment !

(Source : www.destinationsante.com)