La 6ème Conférence de reconstitution des ressources du Fonds Mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme aura lieu le 10 octobre prochain à Lyon. Son but est de mobiliser donateurs et pays bénéficiaires, afin de recueillir des fonds pour la prochaine période de financement du Fonds Mondial de 2021 à 2023. Organisée tous les trois ans, cette conférence rassemble des représentants de gouvernements, de la société civile, du secteur privé et des communautés touchées par les trois pandémies. Le Cambodge y est notamment invité en tant que « champion » des pays bénéficiaires.

La France est le 2ème contributeur et bailleur bilatéral du Fonds Mondial avec plus de 5,3 milliards d’USD engagés depuis sa création en 2002. Elle a, à ce titre, grandement contribué aux activités du Fonds au Cambodge. Elle va par ailleurs accueillir la Conférence de reconstitution des ressources à l’initiative du Président de la République, qui appelle la communauté internationale à recueillir au moins 14 milliards d’USD pour le Fonds et sauver ainsi 16 millions de vies au cours des trois prochaines années.

Les progrès du Cambodge dans le contrôle et l’élimination des trois maladies sont exceptionnels. Grâce aux subventions du Fonds Mondial, plusieurs objectifs ambitieux sont en passe d’être atteints dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Ainsi, le Cambodge est le seul pays d’Asie du Sud-Est à réaliser les objectifs dits « 90-90-90 » [1] fixés par l’ONUSIDA pour l’élimination du VIH, tandis qu’aucun décès dû au paludisme n’est à déplorer depuis 2018.

En savoir plus

Partagez cet article