Militant socialiste à Villeurbanne depuis 1993, Shoki Ali Said est devenu en 2012 Secrétaire Fédéral en charge des Droits de l’Homme et la solidarité internationale, au conseil fédéral et au bureau fédéral de la fédération du Rhône.

Son engagement politique est ancré depuis toujours à Villeurbanne, avec un engagement et des responsabilités au sein de la Section de Villeurbanne.

Il a été le suppléant de Claire Le Franc, en tant que conseillère générale, de mars 2011 jusqu’au 31 décembre 2014, date de la fin de ce mandat du fait de la mise en place de la Métropole de Lyon le 1er janvier 2015.

Il est particulièrement investi dans le secteur associatif, tant au niveau local qu’au niveau international. Il est ainsi devenu Président du Centre social et d’animation de Saint Jean à Villeurbanne en mai 2014,  dont il est membre actif du bureau depuis 10 ans. Il est également très engagé dans le domaine de la solidarité internationale et de la coopération décentralisée.

Originaire de Dire Dawa en Ethiopie, et Président Fondateur de l’association France Ethiopie Corne de l’Afrique depuis 2008, il a beaucoup œuvré au développement des relations entre la France et l’Ethiopie. Il a, d’ailleurs, mis en place un jumelage entre la ville de Villeurbanne et la ville de Dire Dawa. Les deux villes ont officiellement signé une convention de coopération décentralisée en 2009, portant principalement sur l’éducation, la santé, et la culture.

Il a récemment accueilli une délégation d’officiels de hauts niveaux venus de Dire Dawa à Villeurbanne, et a permis aux représentants de la deuxième plus grande ville éthiopienne de découvrir la Région Rhône-Alpes.

Son engagement pour la solidarité internationale se manifeste également à travers sa participation active à l’organisation des Dialogues en Humanité qui réunissent chaque année, à Lyon, des personnalités du monde entier pour une vision plus humaniste des relations entre les citoyens.

Il est également membre du bureau exécutif d’Africa 50, association regroupant l’ensemble des associations africaines de l’Agglomération métropolitaine et de la Région Rhône Alpes.

Fort de ces engagements, il est candidat, au 17eme rang, sur la liste du Parti Socialiste, menée par Jean-Jack Queyranne, aux élections régionales de décembre 2015, afin de porter au niveau régional ses convictions et ses principes d’action, fondés sur des valeurs socialistes et humanistes.