Ancré dans l’Ouest africain et le Maghreb, voici un exceptionnel plateau de musiques à la fois savantes et populaires, classiques et modernes. Ainsi les sublimes dialogues au clair de lune tissés par Ballaké Sissoko (kora) et Vincent Segal (violoncelle). Deux virtuoses sereins, suffisamment maîtres de leur art et de leur technique pour écarter toute démonstration et se concentrer sur ce qui les transcende, les dépasse : la respiration, l’interaction, l’écoute.
Africa Express, collectif de musiciens africains et occidentaux rassemble des artistes de différentes cultures, genre et générations pour une collaboration exceptionnelle. C’est le cas de ce In C Mali : une relecture jubilatoire et rare (une seule date en France) pour koras, balafons, n’goni, guitare, flûte, voix, percussions et DJ du In C de Terry Riley, oeuvre majeure du  minimalisme américain. Comme un retour aux sources pour cette pièce hypnotique, constituée de 53 motifs répétés selon le souhait des exécutants, et en partie inspirée par les musiques d’Afrique de l’Ouest. Riley lui-même le dit : avec Africa Express, c’est « comme si In C revenait à la maison ». Ainsi le chant de Oum, enfin : avec son album Zarabi et des prestations d’une ensorcelante autorité, la Marocaine s’est hissée parmi les grandes voix du continent africain, se baignant librement à la confluence des traditions et du présent.

Avec
Vincent Segal, Ballaké Sissoko
Africa Express présente “Terry Riley’s In C Mali”
Oum

http://www.nuitsdefourviere.com/programme/nuit-africaine