Les associations du collectif Africa 50 appellent à l’arrêt des massacres au Nigeria. En effet, plus de 2000 personnes ont été tuées sauvagement dans une attaque de Boko Haram, des femmes, enfants et personnes âgées sont les principales victimes. Seize localités des rives du Lac Tchad ont été détruites par le groupe terroriste Boko Haram, dans un nouveau raid meurtrier dans le Nord-est du Nigéria. Amnesty International évoque « le pire massacre » jamais perpétré par Boko Haram.

Nous condamnons fermement ces nouvelles attaques criminelles sans précédent au Nigéria et rappelons que rien ne peut justifier le meurtre et le massacre d’innocents. Nous demandons à la communauté internationale et plus particulièrement aux chefs d’état africain d’intervenir pour mettre fin à ses barbaries. L’ensemble des associations du collectif présentent ses condoléances aux familles des victimes et au peuple nigérian.

Rendez-vous samedi 24 janvier 2015 à 14h place des Terreaux Lyon 1er