« Né en 1973 à Porto-Novo de père Dossou Martin et de mère Sacramento Lydia, après mon Bac je suis arrivé en France en 1998 pour des études de pharmacie à Grange-Blanche à Lyon. Devenu Français en 2000 par décret j’ai vu celui-ci annulé et la nationalité retirée en 2008.
Mon père fut un ancien combattant et blessé de guerre passé par Dakar venant du Bénin ayant fait ses services sur le sol français notamment à Orléans, Metz et après démobilisé. Nous n’avons pas eu le temps de beaucoup le connaître étant diminué par ses blessures, il décéda en 1987 j’avais 14 ans avec des petits frères et sœurs.

Entre temps la survie m’avait fait arrêter les études en 2000 pour des raisons de subsistance dans le foyer conjugal et la vie de tous les jours. Mais j’ai repris des études couronnées par un master en 2005 à l’UCBL en informatique. J’ai eu 3 autres enfants qui sont tous nés sur le sol français et Français de nationalité mais moi j’attends toujours ma réintégration dans la nationalité française depuis avec mes 22ans de résidence.
Ce manque de reconnaissance m’a freiné dans mon élan de carrière et j’ai eu à couper court à des nominations présidentielles dans mon pays d’origine pour des raisons de résidence et abandon de famille en France et où donc je me trouve très diminué sans oublier aussi la discrimination de tous les jours.
« 

Jacques DOSSOU

Partagez cet article