Depuis le 10 mai 2011, le Collectif Africa  50 organise une semaine de Mémoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

La France, étant le premier pays reconnaissant l’esclavagisme comme crime contre l’humanité, a promulgué en 2001, la loi Taubira qui reconnait la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité.

Grâce à cette loi, le 10 mai est reconnu comme « journée officielle de la commémoration de l’abolition de l’esclavage ».

Le Collectif Africa 50 rassemble une quarantaine d’associations africaines et de leurs amis, qui, depuis l’adoption de la Loi Taubira a intensifié ses actions concernant la Mémoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

En 2015, une rencontre phare se fait au Cameroun entre Jean-Eric Sendé (membre du collectif) et Lisa Aubrey (professeure américaine agrégée d’études africaines et afro-américaines). Cette dernière décide de se joindre à Africa 50 pour élargir les missions du collectif (en proposant des programmes éducatifs inter-culturels) et sera présente lors de la semaine de Mémoire de la traite, de l’esclavage et leurs abolitions qui aura lieu du 10 au 16 mai 2018

La semaine commence par un rassemblement qui aura lieu au Parc des Droits de l’Homme de Villeurbanne le 10 mai 2018 à 10 heures et se termine le 16 mai 2018 par une cérémonie à la Mairie du 7ème arrondissement de Lyon avec d’autres évènements répartis lors de cette semaine dont un diner de gala le 12 mai au CCVA de Villeurbanne.

http://africa50lyon.org

Suivre sur les réseaux sociaux
Facebook
Twitter #10mailyon