La présence noire en France a une histoire : si elle recoupe largement celles des traites et de la colonisation, et donc les débats qui leur sont liés, elle ne se confond pas totalement avec elles.

Au XVIIIe siècle, plusieurs milliers de Noirs séjournent en France, dont le sol garantit la liberté. La logique coloniale remet ce principe en cause mais n’empêche pas l’installation de plusieurs milliers de Noirs. La république universaliste leur fait une place dès 1793. Et avec l’abolition de l’esclavage en 1848, 250 000 nouveaux libres deviennent citoyens de plein droit.

Malgré la violence des discriminations, la France entretient avec sa part noire depuis deux cents ans une relation que seule explique une histoire longue.

En savoir plus : https://www.lhistoire.fr/parution/mensuel-457

Partagez cet article