Lyon (France) – Mercredi 1er octobre 2014 – Le recteur de la mosquée de Lyon Kamel Kabtane a réuni Ce mardi 30 septembre 2014 de nombreuses personnalités pour fêter dignement les 20 ans de cet édifice. Parmi les invités on pouvait voir des hommes politiques tels que le maire de Lyon: Gérard Collomb; des dignitaires religieux comme le grand rabbin de Lyon ou le cardinal Barbarin et des ambassadeurs et consuls venant représenter des pays tels que l’Arabie Saoudite, l’Algérie, la Malaisie ou encore le Portugal.

Dans une atmosphère assez solennelle, les festivités ont pu commencer. Au programme: la lecture d’un passage du Coran qui véhiculait un message d’espoir; une vidéo retraçant le long parcours de la construction de la mosquée avec la présentation des acteurs de ce projet comme Michel Noir ou Charles Pasqua que l’on s’attendait à voir mais qui a décliné l’invitation. Le discours de Kamel Kabtane était teinté par l’actualité internationale et le recteur souhaitait « régler des comptes ». Il voulait se faire entendre et comprendre sur un fait : l’Islam ne cautionne aucun acte terroriste de part le monde puisque l’Islam est une religion qui véhicule un message de paix et de fraternité. Il a aussi mis en garde contre les méfaits de la prise en main médiatique et politique des conflits internationaux qui réduisaient l’Islam à une religion fanatique ou/et terroriste.

Cette manipulation médiatique d’ailleurs a t-il précisé est devenue une souffrance pour les musulmans de France qui se ressentent rejeté, montré du doigt alors qu’ils sont français comme tout un chacun. Pour finir, le recteur a formulé un souhait comme un cadeau d’anniversaire, celui de voir la création d’un Institut Français de la civilisation musulmane. Un projet formulé depuis déjà dix ans et qui n’a toujours pas été validé par les autorités, le recteur espérait sensibiliser Gérard Collomb et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve à ce projet. Malgré l’absence de Bernard Cazeneuve, le projet a été salué par tous les convives, seulement les fidèles espèrent que la réalisation de cet espace culturel ne connaîtra pas les 14 années de luttes et de procédures que la mosquée a connue.

Leila Zerari

Voir toutes les photos
https://plus.google.com/photos/114499137303778369283/albums/6065124744924360385

 

Partagez cet article