Bruxelles (Belgique) – Jeudi 13 novembre 2014 – En février 2009, le juge d’instruction Raphaël Martin ouvre à Genève la procédure P/2381/2009 sur la « Zaïre connection » Une première double arrestation a lieu début juillet : celle de deux Africains qui ont imaginé une escroquerie dont le principe est simple : après avoir volé des ordres de paiement de particuliers dans des boîtes aux lettres des postes de Genève, ils les modifient, puis les réexpédient aux banques. L’argent est alors viré sur différents comptes bancaires dont ils sont les bénéficiaires. Reste ensuite à prélever le cash au guichet des banques. Rapidement, les pistes mènent à une jeune femme de 17 ans.

A l’aide d’un passeport suisse volé, cette dernière a ouvert des comptes sous un faux nom. Les investigations ont finalement permis d’identifier Benattia Nabilla comme étant la personne ayant procédé aux retraits délictueux…

L’article de VSD : http://www.vsd.fr/contenu-editorial/l-actualite/les-indiscrets/2473-nabilla-mais-si-elle-a-fait-de-la-prison

Partagez cet article