C’est ce samedi 2 avril 2011 qu’a été inauguré un buste de Martin Luther King sur la place Eugène Varlin, face à la Bourse du Travail (Lyon 3), où le pasteur noir américain était venu le 29 mars 1966, deux ans avant son assassinat. La cérémonie a débuté par une diffusion de son fameux discours « I have a dream » en présence du Maire du 3e arrondissement Thierry Philip, de Mark Schapiro, Consul des Etats-Unis, de Christian Delorme, président de l’Hospitalité d’Abraham, de Jean-Louis Touraine, député du Rhône, de Georges Képénékian, Adjoint à la culture au Maire de Lyon et du sculpteur de l’oeuvre, Cornelius Ricman, qui en a fait don à la Ville.

Voir les photos : https://picasaweb.google.com/114499137303778369283/InaugurationDuBusteDeMartinLutherKingALyon

Les discours ont rappelé la permanence du message d’espoir, de non-violence, de justice et d’égalité que le Pasteur King a laissé à l’humanité. La Chorale Parousia a ponctué l’événement de chants Gospel.

Introduction du discours de M. Thierry Philip (Maire du 3e arrondissement de Lyon) :

« Il y a 45 ans, Martin Luther King était ici à Lyon, dans ce 3e arrondissement. Et ce 29 mars 1966, pas la moindre personnalité officielle n’était là pour l’accueillir. Ni à l’aéroport de Bron, ni à Lyon. On a parlé de rendez-vous manqué pour évoquer cette absence des représentants des corps constitués le jour de la visite de Martin Luther King. Je ne veux pas juger ces « officiels » pour leur absence. Ils avaient leurs raisons, même si celles-ci paraissent aujourd’hui bien futiles au regard de l’œuvre de Martin Luther King. C’est le contexte international de la guerre du Vietnam qui était défavorable à Luther King, ou encore sa popularité qui était au plus bas du fait en particulier de l’émergence des associations noires violentes. Nous n’avons pas, je crois, à nous excuser pour ces absences mais nous les regrettons. Aujourd’hui, ce que je veux dire, c’est que les élus de la ville de Lyon sont là ce matin, que nous sommes fiers de l’être parce que nous reconnaissons pleinement l’importance du passage du pasteur King à Lyon et parce que nous voulons saluer cette « ville militante » qu’il représente qui a su, pour l’honneur de tous les lyonnais, l’accueillir. Nous sommes là comme nous l’étions il y a deux ans, au parc de la Tête d’Or pour l’inauguration de l’Espace Martin Luther King. Nous sommes pleinement là, comme l’étaient les 5 000 personnes présentes à la Bourse du Travail pour venir écouter le pasteur King. »

Retrouvez l’intégralité de ce discours, ainsi que ceux de Messieurs Robert Vial et Mark Schapiro sur le site officiel de la Ville de Lyon :
http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/arrondissements/3arrdt/