Lyon (France) – Samedi 2 octobre 2010 – Bien connu du monde du show et de la nuit lyonnaise, Hermann Sfr pour ne pas être en reste lance un nouveau concept dans le quartier afro de Lyon. C’est la brasserie Gnôme et Rhône située au 157, Avenue Mar de Saxe dans le 3e qui a été choisie par Hermann et son équipe pour offrir aux Lyonnais tous les dimanches et certains samedis un lieu de convivialité. A l’origine, l’idée repose sur le brassage des populations dans un cadre confortable et spacieux qui ne passe pas inaperçu.

En effet, selon Hermann Sfr, il faut, aujourd’hui, avoir conscience que les jeunes afro européens qui sont nés entre Rhône et Saône ont grandi sans se préoccuper des origines des uns et des autres mais ils ne peuvent oublier la leur. Pour cela, le concept afro tendance mêle le cadre très lyonnais à l’ambiance des capitales africaines tant au niveau des mets proposés que du son à écouter. Ainsi, on pourra y déguster des grillades (pintades ou poissons braisés, brochettes…) à un tarif abordable. Au niveau de la musique, ce sera un véritable mélange qui ne se focalisera pas simplement sur le coupé décaler mais traversera les sons tendances actuelles.
Au sujet de l’homme Hermann Sfr, il faut savoir qu’il est expert en téléphonie mobile chez Sfr qu’il possède une franchise « Vivre Mobile » dont le magasin était situé à Vaise (Lyon 9e). D’autre part très intéressé par le monde de la nuit car il est client de nombreuses discothèques, il a lui-même, organisé en compagnie de partenaires des soirées remarquées au Sixteen dans le 2e arrondissement. Après quelques soucis, il a arrêté les nuits mais il s’est vite interrogé sur le process à mettre en place pour conserver la clientèle qu’il avait su fidéliser. C’est pour cette raison qu’après mure réflexion, il s’est replié sur la Guillotière plus précisément au métro Saxe pour lancer son concept afro tendance.
Quant à la communauté noire à Lyon, elle a, selon lui, beaucoup à découvrir car « on ne connaît rien ! ». Il reproche certains blocages qui viennent du milieu lui-même qui empêche la réussite du « prochain ».
Pour résumer Hermann Sfr caractérise son concept en déclarant « le phénomène de brasage vers les autres ne peut avoir que des conséquences positives »

Partagez cet article