Marie-Madeleine Dioubaté, ancienne candidate à l’élection présidentielle en Guinée, affirme s’être fait voler, le 23 mai dernier, un diamant d’une valeur estimée à 45 millions d’euros dans un hôtel parisien. Elle témoigne mardi sur franceinfo, alors que l’enquête est toujours en cours.

C’est vraiment une pierre exceptionnelle » : Marie-Madeleine Dioubaté, femme politique de Guinée-Conakry et candidate à la présidentielle de 2015, a décidé de témoigner sur France Info, mardi 28 mai, après le vol d’un diamant, évalué d’après elle à 45 millions d’euros. C’est en voulant faire certifier la pierre qu’elle aurait été victime d’une escroquerie, le 23 mai dernier, dans un hôtel parisien. Depuis, elle a porté plainte. La brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Paris a été rapidement chargée de l’enquête.

Un don du fameux diamant

À 52 ans, Marie-Madeleine Dioubaté vit une grande partie du temps à Paris. C’est là que des compatriotes sont venus lui remettre récemment le fameux diamant de 43 carats et demi

Lire l’article en entier sur le site de France-info

Partagez cet article