Tu ne dis jamais rien toi
Même quand ton cœur est en émoi
Tu penses toujours à moi
A mes histoires,  à mon désarroi.

Tu ne dis jamais rien de toi
Pourtant dans tes yeux je lis tant de pourquoi
Des blessures ancrées en toi
Mais jamais tu ne te libères de ce poids.

Tu ne dis jamais rien de toi
Peut-être car en gardant tout pour toi
Tu penses que c’est le meilleur endroit
Que c’est inutile de parler de toi.

Tu ne dis jamais rien de toi
Car tu te dis j ‘ai la foi
Mais je te vois dépérir depuis des mois
En masquant ta tristesse par une pseudo joie.

Tu ne dis jamais rien de toi
Mais tu souffres à basse voix
J’entends des cris quand je te vois
Que tu étouffes d’un geste maladroit.

Tu ne dis jamais rien de toi
Mais ton silence me broie
J’aimerai t’aider, que tu te confies à moi
Mais c’est à toi de faire ce choix.

Tu ne dis jamais rien de toi
Mais si un jour tu recherches un endroit
Pour parler de tes maux ou de quoi que ce soit
Viens chez moi
Tu y seras mon roi
Et mon oreille et mon cœur seront tout à toi
Pour te permettre de déverser sur moi
Toutes les peines et les souffrances qui sont en toi.