Richesse du palais
Reine des mets
Tu goutes le bon comme le laid
Tu bannis ce que tu hais.

Amoureuse tu te délaies
Tu t’accordes avec celle qui te plaît.
Tu tournes manège avec effet
L’une et l’autre êtes liées à jamais.

Malheur lorsque quelqu’un te déplaît
Tu le foudroies par des paroles et des faits.
Comme le venin mortel tu sors le plus mauvais.
Tu blesses, tu détruits sans regret.

Bavarde lorsque tu dévoiles un secret
Tu avais promis qu’à jamais tu le garderais.
Pourtant par ta faute tout le monde le connaît.
Tu n’imagines pas les conséquences de ton méfait.

Moqueuse tu donnes des coups de fouet.
Je pensais que le handicap tu épargnerais.
En réalité tu es d’une grande cruauté.
Tes propos ont beaucoup blessé et complexé.

Avocate du coeur tu sais bercer.
Avocate du diable tu es empoisonnée.
Longue langue tu te reconnais.
Deviens l’organe de la sincérité et non de la médiocrité.

 

Le blog de Glouba la confidente http://gloubalaconfidente.blogspot.fr/
Facebook https://www.facebook.com/gloubalaconfidente