Hier tous réunis
L’émotion, la tristesse et la colère face à cette maladie.
Une maladie qui t’a ôté la vie.
Une maladie qui t’a éloigné de ta fille.
Une maladie que pleurent ta famille et tes amis.
Ton sourire était pour nous un paradis.
Aujourd’hui nous sommes tous démunis.
Car trop tôt tu es partie.
Car tu n’as pas assez profité de la vie.
Tu as toujours su donner sans contrepartie.
Et te perdre est une tragédie.
Là où tu es, comme une Reine tu es accueillie.
Car ta noblesse de coeur est inouïe.
Jamais tu ne tomberas dans l’oubli.