Des centres de formations aux métiers du numérique seront créés, en s’appuyant sur les parcours de formation diplômants d’OpenClassrooms avec l’engagement « Emploi garanti »

Orange et OpenClassrooms annoncent ce jour la signature d’un partenariat global portant sur l’accès à des cours et formations aux métiers du numérique en Afrique. Plusieurs filiales d’Orange en Afrique travaillent d’ores et déjà au lancement de centres de formation s’appuyant sur les cours en lignes d’OpenClassrooms.

Pour relever le défi de la révolution numérique annoncée en Afrique, il est nécessaire de former des élèves, étudiants et enseignants aux nouvelles technologies. L’enjeu pour les pays d’Afrique est double : d’une part s’appuyer sur le numérique pour accélérer leur croissance, et d’autre part se positionner sur les nouveaux secteurs d’activités, générateurs d’emplois. Dans les deux cas, la formation de la jeunesse africaine est indispensable pour assurer le développement économique du continent dans les décennies à venir et éviter la délocalisation de ces compétences stratégiques pour leur développement. D’ici 2050, la population africaine devrait doubler et atteindre les 2,5 milliards de personnes, dont la moitié aura moins de 25 ans, selon l’ONU. Investir dans l’éducation, et plus particulièrement l’e-éducation pour pallier au manque d’infrastructures physiques et techniques, est donc une priorité absolue.

C’est pour soutenir l’Afrique face à cet enjeu majeur qu’Orange et OpenClassrooms, leader de l’éducation en ligne francophone, ont décidé de s’associer autour d’un partenariat global visant à accélérer la montée en compétences digitales des populations africaines et former les jeunes aux métiers du numérique.

Le partenariat entre Orange et OpenClassrooms se fera à deux niveaux :

Les populations auront accès aux cours d’OpenClassrooms via le réseau mobile. Les cours pourront être suivis directement sur smartphone pour les sujets qui ne nécessitent pas de PC comme les cours de vulgarisation (Comprendre le web, Le réseau, Le big data, Le bitcoin, etc.), ou sur PC connecté à internet via smartphone dans le cas par exemple de cours de programmation.

Des centres de formations aux métiers du numérique seront créés, en s’appuyant sur les parcours de formation diplômants d’OpenClassrooms avec l’engagement « Emploi garanti », en associant des partenaires locaux dont les sites seront utilisés pour devenir centre de formation et d’examen.

Les cours sont constitués de séquences alternant textes, vidéos et quiz. Particulièrement accessibles et encourageant au partage des connaissances entre étudiants, leur lecture sur smartphone est optimisée à la fois en terme d’ergonomie et de consommation de data.

« La révolution numérique est une opportunité exceptionnelle pour l’Afrique, à la fois comme accélérateur de développement et pour les nouveaux secteurs d’activités où elle pourrait exceller. L’Afrique doit rapidement former aux métiers du numérique les centaines de milliers de jeunes dont elle besoin pour saisir cette opportunité. Notre partenariat avec OpenClassrooms illustre une nouvelle fois la volonté d’Orange d’être à ses côtés pour relever ce défi », déclare Bruno Mettling, PDG d’Orange Middle East and Africa.

« Nous sommes fiers de participer au développement des compétences numériques à travers l’Afrique via ce partenariat unique avec Orange. Alliée à la qualité du réseau Orange sur le continent, notre expertise pédagogique sera un moteur de développement et de création d’emploi », se réjouit Pierre Dubuc, CEO d’OpenClassrooms.

Après avoir lancé en partenariat avec le CNED (https://goo.gl/NSgJT6) l’accès à des contenus éducatifs sur smartphone en Afrique, ce partenariat illustre une nouvelle étape du projet « Grande école numérique africaine Orange » à destination des étudiants, enseignants, universités et écoles.

Cette coopération s’appuiera sur les entités locales d’Orange en Afrique et au Moyen-Orient, en collaboration avec des partenaires africains, tels que les Universités Virtuelles ou encore de jeunes startups africaines. D’autres accords suivront avec d’autres institutions et partenaires du monde de l’éducation, de la formation en ligne aux métiers du numérique, techniques et professionnels en langue française.

Crédits photo: Hoxton Ryan Less

Partagez cet article