À compter du 28 octobre, Air France mettra en service sur la destination Abidjan un cinquième Airbus A380, son géant des airs. Un coup d’accélérateur supplémentaire pour la compagnie déjà leader sur les vols internationaux à partir de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny : entre janvier et septembre 2018, elle a été empruntée par 218 500 passagers tandis que son challenger, Corsair, affiche un total de 84 100 personnes transportées sur la même période.

« Nous opérions jusqu’à présent avec quatre rotations du A380 et trois du Boeing 777. Fin octobre, nous serons à cinq A380 et deux B777 pour répondre à la demande » a expliqué Jean-Luc Mévellec, le directeur régional de Air France Afrique de l’Ouest, en charge de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Liberia, de le Sénégal, de la Sierra Leone et du Togo.

Le nombre vols quotidiens en hausse constante depuis 2014
Air France est passé de 10 vols quotidiens en 2017 à 14 cette année, dont sept via Bamako. Le trajet Paris-Bamako-Abidjan-Paris se fait en Boeing 787. La compagnie a redimensionné son trafic Paris-Abidjan en annulant l’escale de Ouagadougou pour se concentrer sur celle de Bamako.

Lire l’article de Jeune Afrique en entier : https://www.jeuneafrique.com/648897/economie/cote-divoire-air-france-va-mettre-en-service-un-cinquieme-a380-sur-la-ligne-paris-abidjan/

Partagez cet article