Victoire Pras vient de gagner son procès face à l’hôpital de Privas. Fin février 2019, le tribunal administratif de Lyon condamne l’hôpital pour discrimination à l’embauche fondée sur l’origine. Victoire Pras doit toucher la somme de 2000 euros en guise de dédommagement.

Victoire Pras n’a jamais rien lâché. Son combat face à l’hôpital de Privas aura duré des années.

Victoire Pras :« C’est un soulagement, au bout de 10 ans de combat je suis bien contente que cela soit enfin reconnu, je me suis vraiment battue et cela a été difficile ».

En 2009, alors qu’elle travaille en CDD comme secrétaire médicale à l’hôpital de Privas, elle postule sur un poste de technicien en laboratoire pour lequel elle vient d’être formée. Victoire a obtenu son Brevet de Technicien Supérieur (BTS) d’analyse biologique par alternance. Sa candidature est refusée et finalement le poste n’est pas pourvu.

Lire l’article de France 3 en entier

Partagez cet article