Ça chauffe à l’AJILRA Clément Kipre demis par le conseil d’administration conteste et fait annuler l’AG prévue le 4 juin à Lyon. Affaire à suivre…

Suite à cette publication, nous avons reçu plusieurs réponses sur les réseaux sociaux dont celle de Agama Aicha que nous publions dans sont intégralité :

« Bonjour, je croyais avoir affaire à un organe d’info professionnel, mais là je suis un peu déçu! Vous auriez dû aller aux informations avant de faire cette publication. Si vous continuez ainsi, vous risquez de porter atteinte à la crédibilité de votre structure, qui déjà lutte pour s’imposer depuis des années. Moi je vous donne des renseignements dont je dispose, à titre d’info, ayant joint certains membres du bureaux de l’AJILRA que je connais particulièrement, ayant travaillé avec ces personnes dans certaines organisations humanitaires. D’abord, l’AJILRA n’a pas un conseil d’administration. L’organe de direction de l’AJILRA est : un Bureau Exécutif, dont le Président est élu en assemblée générale au cours d’une élection, au même titre que le commissaire aux comptes. Après son élection, le Président à nommé les membres de ce bureau exécutif, et aussi un Conseiller Spécial qui est Alemou Jacques, et 2 Conseillers Techniques, Daouda Ouattara et Kanon Jean Bedel, qui sont sensés donner des conseils au Président du bureau exécutif. Tous ces membres nommés l’ont été par approche personnelle du Président, et non au cours d’une AG. Ce qui veut dire qu’il peut remanier ce bureau à tout moment sans faire de réunion, pendant son mandat, toute toute fois qu’il le juge nécessaire. Le Président de l’AJILRA est assisté par une juriste française spécialiste que j’ai eu la chance d’avoir au téléphone aussi, qui m’a expliqué certaines choses à ce niveau. De 2, pour qu’une AG soit convoquée au niveau du bureau exécutif, même si cela est de la volonté des membres du bureau, c’est seulement le Président qui demande au secrétariat général de lancer les messages de convocation 2 semaines avant cette AG, ou le Président lui-même qui le fait directement. Pour l’AG dont vous parlez, le Président n’a convoqué personne pour une AG, et d’ailleurs a dissout le bureau exécutif pour remaniement, vu qu’il est dans la dernière année de son mandat avant l’organisation de nouvelles élections. Et puis, quand vous dites demis, qui peut le démettre, lui qui a été élu au cours d’une AG, si il n y a pas eu d’AG? On est tous allé à l’école, donc faisons attention à ce que nous écrivons. C’est pas parce que vous avez des affinités avec un tiers que vous devez écrire tout ce que la personne vous demande sans analyse, car cela y va de votre crédibilité aussi. Le Président a juste dissout le bureau exécutif, et a relevé un seul conseillé de ses fonctions, en la personne de Daouda Ouattara, qui ne fait plus parti des conseillers qu’il avait nommé. Clément KIPRE ne fait pas de la politique, et a beaucoup de connexions pour aider sa communauté, donc faites attention à ce que vous écrivez. Ne cherchez pas du buzz à travers des personnes qui méritent d’être accompagnées! Merci.« 

Partagez cet article