Je suis sortie de la séance vidée, les yeux rougis tant j’ai trouvé ce film éprouvant.
Difficile de faire court sur ce documentaire. J’ai trouvé le portrait de cette femme courage, détruite par l’assassinat de son fils, remarquable. Jamais le deuil ne sera fait et le retour incessant à l’origine du combat de cette mère est là pour nous rappeler combien ce genre d’épreuve anéantit.
Transformer un tel drame en une lutte incessante pour la jeunesse et la paix n’est certainement pas donné à tout le monde. Sans doute était ce le destin de Latifa. Elle semble être faite pour cela. Déterminée.
L’émotion est constante, on a envie d’être avec elle, prendre dans les bras ces jeunes qui s’effondrent et leur dire « t’inquiète ça va bien se passer », des mots bien dérisoires tant on sent leur détresse. La tâche est immense il faudrait être partout en même temps pour redonner l’espoir, courir plus vite que ces jusqu’auboutistes prêts à passer à l’action, empêcher les autres de céder aux sirènes de ceux qui promettent ailleurs une vie meilleure …
J’ai du mal à savoir à qui est destiné ce film. C’est le portrait d’une femme merveilleuse. Mais ces jeunes à qui elle veut redonner espoir le verront-ils ?
Je fais le rêve que ce film puisse provoquer un débat salutaire et que l’on entende enfin la voix de ces enfants désespérés de ne trouver leur place (et non s’intégrer) et tous ces éducateurs de la société qui se battent eux aussi pour les y aider. Le débat ne s’arrêtera pas aux frontières de notre pays car c’est d’universalité qu’il s’agit.

Cubix le Jack

Le film : L’histoire de Latifa Ibn Ziaten est celle d’une mère devenue activiste. Quand son fils Imad est assassiné par un terroriste, Mohamed Merah, son monde bascule. Pourtant elle refuse de perdre espoir, et parcourt les villes de France dans un seul but : défendre la jeunesse des quartiers et combattre la haine avec la tolérance et l’écoute. Elle transforme ainsi chaque jour son destin singulier en un combat universel.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=247076.html